Les "nihilistes" de Tarnac libérés : la presse et la police déraillent

Les inculpés du 11 Novembre sont libérés.

Souvenons-nous de cette une abjecte de Libération, qui ne respectait pas la présomption d'innocence !

Souvenons-nous de cette une joffrinesque qui reprenait mot pour mot le lexique des barbouzards de l'antiterrorisme, ce concept fumeux "d'ultra-gauche", et la parole du Ministère de l'Intérieur.

Et maintenant, que sonne l'heure des comptes pour la presse régimaire et les journaleux aux ordres.

Que pense Christophe Cornevin de cette libération, lui qui parlait de "nihilistes clandestins potentiellement très violents" ? Lui qui vomissait que, "susceptibles d’être violents, ces nihilistes clandestins voulaient s’attaquer à un symbole de l’État" ? Cornevin, lui aussi, n'a pas respecté la présomption d'innocence, crachant à longueur d'articles diffamatoires que les inculpés étaient de dangereux terroristes.

Le même Christophe Cornevin, visiblement en pleine érection, était pourtant sûr de lui, une garde-à-vue de 96 heures devait normalement déboucher sur des aveux en bonne et due forme : "Les langues peuvent parfois se délier au terme d'une garde à vue de 96 heures, surtout quand des suspects d'à peine 25 ans sont sur le gril".

Pas un mot du Figaro, à 16 heures, sur ces libérations... Etonnant silence, par rapport au traîtement de l'arrestation, avec ses gros titres, ses reportages photos et ses chroniques minutes par minutes ! ("L'ADN au coeur de l'enquête", "Les images exclusives de la caténaire de la peur", etc.). Cornevin, il est où ton ADN censé prouver la culpabilité des "déséquilibrés"?

Et que penser de l'impunité de la racaille qui nous gouverne, de cette Ministre de l'Intérieur qui lâche 150 gorilles de l'anti-terrorisme pour capturer neuf jeunes, des garde-à-vues injustes et dégradantes qui durèrent plus de quatre jours et de ces incarcérations sans la moindre preuve formelle ? Des conférences de presse où MAM assurait que ces "excités" de la mouvance "autonome" étaient les coupables ? Des autosatisfecits de Sarkozy ? Des mines réjouies de Laurence Ferrari, au JT de TF1, lors de l'arrestation ?

Médias, polices, justice, gouvernement : l'épisode a montré qu'ils marchaient main dans la main pour rendre cette société plus violente, plus injuste, et moins libre.

3 commentaires:

julien a dit…

Dernier rebondissement :
"Albin en garde à vue"

Albin, journalier
http://albertbin.blogspot.com/

John V. Doe a dit…

Une affaire des "Irlandais de Vincennes" bis ?

En tout cas, ce fût un bon moyen de détourner l'attention de la grève de la SNCF contre la casse des services publics.

Anonyme a dit…

Hello. And all nice words. great site great yes it is.
[url=http://free-porn-free-sex-free-xxx-videos.org] sex[/url]
sex
http://free-porn-free-sex-free-xxx-videos.org